Recrutement pour les PME et Start-UP

Espace Recruteur // Conseils ?

Partagez cet article : Partage Linkedin Partage Viadeo Partage twitter Facebook

L’intégration de vos salariés

L’intégration de

Accueillir un nouveau salarié dans l’entreprise, c’est procéder à une greffe. Et pour que cette greffe prenne, mieux vaut s’appuyer sur un processus d’accompagnement et d’adaptation. Qu’avez-vous prévu pour intégrer vos nouveaux collaborateurs ? Voici quelques idées pour éviter les départs (trop rapides) de vos derniers embauchés.

Marquer le coup

Il y a beaucoup de pots d’adieu, jamais de pots d’accueil… 

Ce moment d’accueil, qui souligne l’importance donnée à celui qui arrive est extrêmement important. Il y a plein de façons de montrer à son nouveau collaborateur qu’il est attendu afin qu’il se sente bienvenu… une attention que l’on réserve très naturellement à ses clients !

A titre d’exemples, j’ai vu des courriers d’accueil personnalisés et signés de la main de la direction, des bureaux décorés et accueillants avec même une tasse au nom du nouveau salarié. Certaines entreprises nomment un parrain parmi les collaborateurs dont le rôle est de présenter l’entreprise, le présenter aux différents services, s’assurer qu’il n’est pas seul pour le premier déjeuner… Ce parrain est même parfois choisi dans une équipe différente de celle du nouvel arrivant pour favoriser le dialogue interne.

Ces attentions permettent d’installer dès le départ un climat de confiance, de capitaliser sur l’énergie et les motivations identifiées en entretien. Ce moment de fête est aussi partagé par les autres collaborateurs et permet d’entretenir une ambiance de travail agréable.

 

S’inscrire dans la durée

… parce que la confiance s’entretient !

Grâce à des entretiens réguliers de suivi (1ère semaine, 1er mois, mi période d’essai et fin de période d’essai), vous pouvez observer l’intégration de votre collaborateur et détecter dès l’origine d’éventuels problèmes ou manques. C’est également l’occasion pour le manager de cette personne de faire le point sur ses attentes : souligner les éventuels points de progrès (ou de blocage) et si les objectifs sont atteints, féliciter, encourager…

Cette politique d’accueil marque le début d’un parcours professionnel au sein de votre entreprise où le salarié pourra développer ses compétences. Certaines PME font appel à des coachs qui bâtissent avec les salariés des plans de progression en phase avec les opportunités offertes par l’entreprise.

 

 Utiliser les avis de vos collaborateurs

Pourquoi vient-on travailler dans votre entreprise ? Qui part et pourquoi ?

Vous pouvez aisément faire parler les derniers arrivés en leur soumettant un questionnaire au bout de la 1ere semaine ou en leur demandant un «  rapport d’étonnement ». C’est plus délicat d’échanger avec les collaborateurs qui vous quittent… mais si vous prenez le temps de discuter avec eux vous en tirerez certainement des leçons et des idées précieuses.

 

En tous cas, ce programme d’intégration est à construire avec vos manageurs. En effet, le véritable intégrateur, c’est le supérieur hiérarchique ! En formalisant avec eux ces moments d’accueil qui préexistent sûrement au sein des équipes, vous les sensibilisez aux enjeux des premiers pas d’un nouveau collaborateur dans l’entreprise. Vous leur fournissez une méthode et harmonisez le traitement réservé à chacun pour renforcer votre culture interne.

Aller + loin ? inspirez-vous du programme d'intégration chez Blablacar